Rallye de Deauville 2014, père et fille en course

Février 2014

Le résumé de ce rallye est mitigé mais les sensations à l’intérieur des autos sur des routes très grasses et piégeuses restent indescriptibles.

Puisque une vidéo vaux mieux que des mots, embarquez dans la Mégane RS d’Anne Sophie et de son pilote Tony Cosson :  

http://youtu.be/g7A1ii7wjiQ

Pour Anne-Sophie, sa Mégane RS ex championnat d’Europe a pu rallier l’arrivée après bon nombre de péripéties tout au long de ses 2 jours : Une erreur importante de prise de notes d’Anne Sophie, très stressée  en raison de la situation inhabituelle (nouvelle voiture, nouveau pilote et une affection tout particulière pour ce rallye que Michel a gagné de nombreuses fois..), plonge l’équipage en bas du classement des 133 voitures engagées. Jugé trop dangereux de les faire partir aussi loin et étant donné qu’ils n’étaient pas les seuls à avoir fait une telle erreur, ils repartent le samedi matin à une honorable 30eme place.

Le danger est écarté mais il n’y a plus d’enjeu si ce n’est d’apprendre à se connaitre et surtout prendre beaucoup de plaisir a l’intérieur de la voiture : Pari réussi sur ce point.

Avec des 8 et 9eme temps au scratch (inespérés étant donné la concurrence), des meilleurs temps dans leur catégorie groupe N, une nouvelle pénalité due à une erreur de pointage d’Anne Sophie, et une incursion dans le jardin d’un riverain qui leur fait perdre 1 minute précieuse en attendant que les spectateurs viennent les aider à se sortir de la, l’équipage fini a une honorable 30eme place sur 71 voitures encore en lisse.

Toutes erreurs déduites l’équipage aurait pu prétendre à un très beau top 10 !!!

 

Pour Michel, tenir les 420cv de sa Porsche dans des routes aussi grasses et piégeuses n’était pas chose facile. Avec seulement 3 rallyes a son actif au volant de  cette nouvelle monture, il arrive a tenir le pari jusqu’à l une des spéciales de l’après midi ou tout se précipite : dans une accélération surement trop forte sur le gras, la voiture glisse, Michel la remet en ligne comme à son habitude en faisant le spectacle mais c’est sans compter sur le fait que lors de la glisse, l’avant de la voiture  tape dans une souche qui a perce le radiateur d’eau.

1kms après, voyant d’eau allumé, il a du se contraindre à abandonner pour préserver la mécanique et laisser la voiture sur le bord de la spéciale. Les malheureux aléas du Rallye !!!

Merci a tous pour les encouragements reçus et à très bientôt pour de nouvelles aventures familiales.

La famille Nourry, père et fille.

 

 

scroll up